Commentaire de Samson
sur Stratégie « anti-système » entre dérives diverses et désintérêt des problématiques écologique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Samson Samson 2 mars 15:21

Verbiages !

Si, au regard d’une situation insurrectionnelle exacerbée par 35 ans de néo-libéralisme, de pillage éhonté du bien public et de paupérisation massive des populations (tant françaises qu’européennes et mondiales), la « pensée » écologique ne peut, par peur de « pire », rien produire de mieux que — en en négociant quelques maigres accommodements pour soulager la conscience « progressiste » et électorale de quelques bobos branchés - justifier la perpétuation d’un système sans âme, elle ne s’expose qu’à passer aux chiottes de l’histoire avec le reste !

Ce « pire » que vous semblez tant craindre - flicage électronique généralisé de tous les tuyaux d’internet, saccage du code du travail, prorogation indéfinie de l’usage du glyphosate, répressio des chômeurs et lois anti-casseurs, tirs mutilants ou éborgnants de LBD40 et autres grenades de désencerclement, condamnations à la chaîne et pour l’exemple de ces gueux qui ont l’outrecuidance de protester et que vous n’hésitez pas à prendre vous aussi pour de parfaits abrutis - il serait grand temps d’arracher vos œillères pour vous rendre compte qu’on y est déjà !

J’incline néanmoins à croire qu’une authentique conscience écologique est bien plus largement partagée - même parmi ces gueux sur lesquels vous n’hésitez pas, du haut de votre pitoyable suffisance, à cracher - que vous ne l’imaginez et ne se réduit fort heureusement pas à vos larmoyantes pleutreries ! smiley

Je ne vous salue pas !


Voir ce commentaire dans son contexte