Commentaire de jack mandon
sur L'évangile à la lumière de l'histoire radicale,


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 10 mars 2019 10:39

@Jack Mandon

PS : Dans un soucis de précision,
j’ai omis le nom du principal cosmologue inspiré, qui visualisa avec une belle intuition, le monde solaire et ses satellites : Anaximandre, en complément du passage du texte ci-dessous) L’Apeiron dans le tout du monde sacral est le fruit de sa sur- indifférenciation, à travers les deux mythes qui l’habitent, Gaïa et Hadès.

"Les ante-socratiques ont une philosophie poétique, globale et docte. Thalès, Anaximène et Xénophane par exemple considèrent qu’à l’origine, le monde est unitaire dans un principe fondamental infini et indéfini source du tout devenir, l’Apeiron. Le « dive », le divin non personnalisé, préside à l’auto-mouvement du monde, il est le ciel lumineux des émergences infinies éternelles. L’homme a émergé de l’élément fusionnel aquatique."



Voir ce commentaire dans son contexte