Commentaire de Claude Simon
sur Sexisme, la véritable cible


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Claude Simon Claude Simon 10 mars 2019 22:18

"En pratiquant le dumping social ... Et tout ça dans un désastre socio-économique pour la population laborieuse."

Et oui, nous avons d’un côté de la pyramide sociale des psychopathes qui créent un gâteau de fausse monnaie suivant leurs désirs, ou des indicateurs économiques, ce qui est en l’espèce est synonyme, de l’autre ceux qui créent la valeur ou les conditions de celle-çi, qui en perçoivent les miettes. Le premier groupe peut opérer le chantage de la mondialisation, de l’inflation, des taux, le second peut se comporter tel un goujeon (il suffit d’avoir une pensée émue pour notre éditorialisté préféré de la presse de multinationale) pour optimiser ses faveurs.
En capitalocrassie, la richesse est inversement proportionnelle avec la distance de la planche à monnaie-dette (publique ou privé, d’ailleurs).

Le travail créant la valeur, percevoir un salaire devrait valoir création monétaire, consommer devrait valoir destruction. Dès lors, la mondialisation ne deviendrait pas l’idiologie assouvissant les rêves esclavagistes ou dominateurs de certains. Et la rue ne serait plus le théatre jouant une mauvaise pièce de régime de faveurs, social ou pas.

Après, travailler étant trop dur, l’économie étant la science de l’enfumage et du patati patata...


Voir ce commentaire dans son contexte