Commentaire de C BARRATIER
sur Pourquoi le communisme n'est-il pas aussi détesté que le nazisme ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

 C BARRATIER C BARRATIER 30 mars 2019 18:50

La shoa concernait les communistes, je ne sais pas ce qui se passe dans les autres pays, mais, en France, en 39/45, c’était la chasse aux communistes avant même la chasse aux juifs. C’est pourquoi chez nous le nazisme et le communisme sont antagonistes. Nous n’avons jamais eu de gouvernement communiste, et les lois sociales ont été le fait de communistes et sympathisants, de socialistes, de centristes, pas des pétainistes qui avaient le pouvoir au temps des SS en France.Nous devons la sécurité sociale au Conseil national de la résistance, largement soutenu pas les communistes en France. 25 % des Français votaient alors communiste.

Un Staline est impensable en France, Un Trotsky oui (je ne suis pas pour autant anarchiste.

La connaissance des actions des d’ASTIER de la VIGERIE m’a fait comprendre la France, les résistants communistes, les FTP, étaient redoutés par les Allemands, et par Vichy. Mais c’est l’unification de la Résistance impensable sans les FTP qui a permis à la France, avec tous les mouvements, dont Libération ou Franc Tireur, de gagner la guerre finalement aux côtés des alliés, et de garder sa place parmi les vainqueurs. Jean Moulin, De Gaulle, les d’Astier n’étaient pas communistes.

Voilà ce que j’ai compris, de même que le communisme n’a disparu ni en Russie, ni en Chine, ni au Vietnam, ni au Cambodge. Ces peuples ne sont pas plus stupides que nous, ils on le choix de leurs dirigeants et le garderont toujours, ce qui est la moindre des choses. 

On pourrait ajouter l’égalité des hommes et des femmes au combat puis dans la loi...en Russie, en France

Voir France, terre de Résistance, Agoraox


Voir ce commentaire dans son contexte