Commentaire de cevennevive
sur Notre Dame de Paris : La marchandisation du sacré


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

cevennevive cevennevive 20 avril 11:33

Bonjour Professeur Chems Chitour,

Très bon article que j’ai lu deux fois et qui représente (avec plus de brio que je l’aurais fait moi-même) exactement ce que je pense.

Je n’ai rien à ajouter, si ce n’est peut-être Petra en Jordanie, ou le site de Lalibela en Ethiopie, grandioses gloires d’une religion bien éloignée de toutes celles d’aujourd’hui, dont vous n’avez pas parlé.

Et les temples Aztèques ou orientaux que j’oubliais...

Je ne crois pas que les « motivations » des bâtisseurs de Notre Dame aient été les même que ceux qui ont creusé rochers et montagnes, parfois de leurs mains caleuses avec des outils dérisoires, il y a bien des siècles.

Et ma vieille maison cévenole, bâtie au 13e siècle, aux murs de presque un mètre d’épaisseur, a certainement demandé d’incroyables efforts humains sans l’apport d’or ou d’argent d’où qu’ils proviennent...

Cordialement.


Voir ce commentaire dans son contexte