Commentaire de Jonas
sur Notre Dame de Paris : La marchandisation du sacré


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jonas Jonas 20 avril 12:17

@Paul Leleu "faudra nous expliquer ce magnifique oxymore’

Il n’y a là rien à comprendre.
Ce n’est pas une question d’argent. L’argent, il y en a partout, c’est une question de choix politique.
Dans la gouvernance mondiale et la globalisation, les villages, les petites villes, les agriculteurs, les artisans, les paysans, sont voués à terme à disparaître (fermeture des crèches, des maternités, des hôpitaux, des écoles, des postes, des épiceries, des boulangeries, suicide des agriculteurs, etc...), pour être aspirés par les mégapoles mondialistes (Paris, Lyon, Bordeaux, Marseille, etc...).
Le mouvement des gilets jaunes n’est qu’un symptôme de cette disparition programmée.


Voir ce commentaire dans son contexte