Commentaire de ETTORE
sur Notre Dame de Paris : La marchandisation du sacré


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ETTORE ETTORE 20 avril 14:01

Il faut bien distinguer les différentes raisons....

On nous dit que la chrétienté, pleure le désastre....soit

On nous dit que tel un Dieu omniprésent, Macron, veut reconstruire en 5 ans...soit

Pour les premiers... .Ils portent déjà une bonne part de ce que le second veut faire passer, la foi étant largement inférieure à l’excuse, beaucoup y vont à coup de selfies histoire de dire j’y étais !

Pour le second...se servir des quelques croyants restants et pratiquants et y amalgamer tous les autres, histoire de redescendre du Mont, et dire que Dieu l’a illuminé et chargé de rebâtir avec le peuple, lui donneras l’occasion de faire valoir ses tablettes de lois, écrites par lui même.

Et puis les autres...les marchands du Temple, dont cet état est actionnaire, louant parvis et commerces.....

Quelle perte.....toutes ces cartes postales, caduques, portant déjà, comme divinatoire, le mot « souvenir »

Que faire ? remplacer les petits paquets de schnouf blanche par la suie noire ?

Tout se vend, faut juste une loi à faire passer au pas de charge du 49/3.


Voir ce commentaire dans son contexte