Commentaire de Christian Labrune
sur On vit une époque formidable - Au secours, Reiser reviens !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christian Labrune Christian Labrune 20 avril 21:32

@Cateaufoncel3

Quelle abominable xénophobie ! Moi, j’ai toujours dit, et je le répète  : « Prolétaires de tous pays, unissez-vous ! ».
Pourvu que ces étrangers soient aussi pauvres que nos gilets jaunes, je ne vois aucun inconvénient à ce qu’on leur cède, et même pour une bouché de pain, nos richesses nationales. L’hôtel Lambert dû à l’architecte Le Vau, par exemple, sis à la pointe Ouest de l’île Saint-Louis, a été vendu à de pauvres Qataris à la fin du XXe siècle. Je pense qu’ils le méritaient bien, comme de pouvoir se pavaner enfin, en récompense des efforts qu’ils ont toujours faits pour islamiser nos banlieues (Allah akbar !) dans les salons décorés par ce génial coloriste que fut le peintre Le Sueur. Malheureusement, un incendie dans cet admirable hôtel du XVIIe siècle a détruit il y a quelques années bon nombre de ses oeuvres. On n’a plus que celles qui en avaient été retirées il y a fort longtemps, qui sont au Louvre dans la salle consacrée aux atticistes.

Il ne reste plus qu’à les vendre aux plus pauvres des prolétaires français et étrangers, avec tout le reste du musée. Ces oeuvres inestimables peuvent rapporter des milliards et réaliser quasi immédiatement, en France, une parfaite extinction du paupérisme.

Hôtel Lambert :
https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%B4tel_Lambert


Voir ce commentaire dans son contexte