Commentaire de JPCiron
sur Le Gavage des oies : n'y a-t-il pas d'autres problèmes bien plus cruels et plus urgents, touchant de bien plus grandes populations animales ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JPCiron JPCiron 20 avril 23:09

@UnLorrain

< les bonshommes qui sont sensibles. ..les bêtes.... >

« Un chien qui meurt, et qui sait qu’il meurt comme un chien, et qui peut dire qu’il sait qu’il meurt comme un chien est un homme. » (Erich Fried)

La différence est mince entre le chien et l’homme ...


Voir ce commentaire dans son contexte