Commentaire de machin
sur Le Gavage des oies : n'y a-t-il pas d'autres problèmes bien plus cruels et plus urgents, touchant de bien plus grandes populations animales ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

machin 21 avril 13:15

@Durand

"Dans la haute vallée de la Garonne, ma grand-mère était obligée de repousser les canards quand elle les gavait !... Ils en redemandaient tous !...

"


je confirme.
Pareille même chose avec des oies à Barcelonne du Gers en 1968.
Elles attendaient leur tour pour venir entre nos jambes se faire gaver...

L’on a les combats à sa mesure.


Voir ce commentaire dans son contexte