Commentaire de velosolex
sur On vit une époque formidable - Au secours, Reiser reviens !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

velosolex velosolex 21 avril 14:38

@Christian Labrune
Je pense que vous êtes assez intelligent pour décrypter la manipulation. Et que si vous ne le faites pas, c’est que vos partis pris vous conditionnent pour refuser l’analyse de la manipulation, flagrante en l’espèce. On peut aisément prendre la parole d’un idiot affublé d’un gilet jaune et la passer sur les ondes en boucle, et ignorer celle de son voisin, plus pertinente et dérangeante, afin de faire un portrait à charge de l’ensemble. 
Une réalité : Tout le monde admet que les revendications de ces révoltés sont légitimes, tant les analyses sociologiques avaient par le passé alerté la société. C’est comme si des sismologues étaient entendus quand ils parlent de l’évidence d’un tremblement de terre, mais qu’on se refuse à admettre celui ci quand il survient.
Les banlieues, et l’islam est absent de ce mouvement. Jusqu’alors, ils incarnaient le marginalisé officiel. Le silence des exclus des territoires peut s’expliquer en grande partie par à la fois un sentiment de fierté, celui de ne pas déchoir, de tenir, dans des conditions de vie de plus en plus difficile, jusqu’à la rupture. Ce sentiment de fierté retrouvé est intéressant. Il est au cœur de toutes les luttes de l’histoire, que ce soit dans le ghetto de Varsovie ou de façon sans doute moins cruelle, mais aussi édifiante, maintenant. Je n’épiloguerais pas longtemps, mais j’ai entendu un député nommé « Jérôme Rodriguez » de débile. Et cela est très fâcheux en rapport avec l’histoire Car quand une personnalité politique, non un citoyen lambda, fait ce genre de déclaration stupéfiante, alors il faut s’attendre au pire….Car avant de se débarrasser de quelqu’un, il faut détruire son image, le ramener au stade de l’indignité. 


Voir ce commentaire dans son contexte