Commentaire de baldis30
sur Notre Dame de Paris : La marchandisation du sacré


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

baldis30 22 avril 09:41

@mmbbb

bonjour, 
 Plus que des philippiques l’événement dramatique met en évidence un clivage profond entre la permanence de la préoccupation du détail et le désir de résoudre le problème par l’instruction d’abord et l’éducation ensuite ! 
En simplifiant à l’extrême on pourrait opposer le « yaka » au « tina » ...
Dans l’optique de la solution humaine réaliste deux personnages historiques très disparates ont raison : Lincoln, et Lénine ... ( je n’ignore pas que je vais m’attirer les foudres de leurs thuriféraires respectifs pour cette juxtaposition ignoble.... ignoble j’en conviens) :
« L’éducation coûte cher ? Essayez l’ignorance ! »
« Le premier devoir d’un pays c’est l’éducation , le deuxième devoir d’un pays c’est l’éducation ... »

 Au fait..... quel est le pays classé le premier par l’UNESCO pour ses efforts dans le domaine de la culture et de l’éducation ?


Voir ce commentaire dans son contexte