Commentaire de Christian Labrune
sur Le Gavage des oies : n'y a-t-il pas d'autres problèmes bien plus cruels et plus urgents, touchant de bien plus grandes populations animales ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christian Labrune Christian Labrune 22 avril 10:35

@taketheeffinbus

Vous devriez préciser un peu :

expansion colonialiste :

-Non-annexion de la Judée et de la Samarie après la guerre des six jours, restées « territoires disputés » alors qu’elles faisaient partie de la Jordanie depuis 48, leur occupation par cette jeune monarchie n’ayant toutefois été reconnue que par la Grande-Bretagne, l’Irak et le Pakistan.
De toute façon, ces deux régions correspondant à peu près aux anciens royaumes de Juda et d’Israël, on voit mal comment on pourrait parler d’une « annexion » si, demain, comme il est prévu, et au moins partiellement, la souveraineté israélienne s’y établit. L’Alsace et la Lorraine, après 14, ont été récupérées par la France, et non pas annexées.

-Retrait du Sinaï après son occupation consécutive à l’agression égyptienne de 73. Pourtant, après une guerre, le pays agresseur qui a perdu des territoires, en général, ne les retrouve jamais. La Syrie, à la botte de l’islamo-nazisme iranien, ne récupèrera jamais le Golan, et c’est justice. Quant à l’Egypte, elle a bien récupéré son Sinaï, mais sans les raids de l’aviation israélienne effectués à sa demande contre les bases islamistes qui s’y terrent et menacent aussi la région d’Eilat, elle serait bien emmerdée.

-Cession unilatérale par Sharon de la bande de Gaza en 2015. Depuis, cette terre « palestinienne » enfin totalement libérée d’une « occupation » qui avait fait suite, après 67, à la souveraineté d’une Egypte dont l’armée venait d’être ratatinée, a pu connaître, du fait de sa toute nouvelle autonomie, un essor économique extraordinaire. C’est le plus parfait modèle de démocratie qu’on puisse trouver actuellement au Moyen-Orient. Les Gazaouis peuvent remercier Sharon !

Extrême droite :

Quand on parle de partis d’extrême droite en France, depuis la Libération, c’est avec un mépris extraordinaire dont n’a jamais souffert l’extrême gauche, et qui résulte du fait que l’extrême droite a collaboré avec le régime antisémite de Vichy à la botte des nazis et généré le terrorisme de l’OAS durant les « événements » d’Algérie. Il faudrait peut-être, avant de parler d’extrême droite en Israël en essayant de profiter de ces sortes de connotations très négatives, se demander s’il y a au Likoud beaucoup d’antisémites nostalgiques du régime de Vichy.

Bref, quand on ne connaît pas grand chose à l’histoire, si on ne veut pas être odieusement ridicule, il vaut mieux s’abstenir de raconter des conneries.


Voir ce commentaire dans son contexte