Commentaire de Pierre Régnier
sur JÉSUS de NAZARETH


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre Régnier Pierre Régnier 22 avril 2019 13:59

@L’apostilleur

C’est la conception théologique qui doit être examinée sérieusement dans les religions et dans leur rapport à la violence.

La très imparfaite religion issue de la mission que s’est donnée Jésus de Nazareth a un objectif pacifiant. Certes, les appels à massacrer des populations entières, qui sont attribuées à Dieu dans l’Ancien Testament, ne sont toujours pas explicitement rejetées. Jésus lui-même ne l’a pas fait, mais il s’est sacrifié pour que, désormais Aimez-vous les uns les autres soit compris comme la fondamentale consigne du Dieu des chrétiens.

Le drame religieux actuel vient de la terrible relance, 6 siècles après l’auto-sacrifice de Jésus, de la croyance en « de bonnes raisons » de haïr et de massacrer attribuées au Dieu de l’islam par son « messager » Mohamed, lui-même contre exemple en humanité et grand massacreur de ceux qui ne le suivent pas.

Une autre cause, cependant, de la violence religieuse dont souffre actuellement toute l’humanité, est dans l’attitude lamentable de ceux que je qualifie d’athées obscurantistes.


Voir ce commentaire dans son contexte