Commentaire de ddacoudre
sur SÉNAT Reconnaissance du crime d'écocide


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ddacoudre ddacoudre 5 mai 2019 19:47

Bonjour J’ai lu avec attention ton article, d’autant plus que j’ai rédigé un essai pas encore entré , s’intitulant : « La Guerre est un crime contre l’humanité ».

Nous avons un mal fou à franchir ce pas. Nous contentant de définir les conditions dans lesquelles il est acceptable de se tuer, tant l’art de s’entre-tuer est parti intégrante de notre culture pour s’approprier la rareté, malgré nos capacités à développer l’abondance Nous allons finir par dire que l’humain est un criminel né alors qu’il ne l’est que par culture.

Je ne nie l’intérêt de sanctionner les entreprises qui polluent en les contraignants à réparer leur pollution, quitte à les mettre en faillite et faire reprendre l’activité par des sociétés « propres ».

Mais surtout il vous faut comprendre que quand l’on condamne une société morale, celle-ci fait régler la facture par ces clients. alors nous avons droit à la danse des imbéciles, tous ces ecolos du dimanche qui se félicitent de la condamnation de la dite société et sillonnent les rues à coup de klaxon de victoire alors que dans chaque litre d’essence qu’ils brûlent ils paient le quantum de la condamnation qu’ils ont obtenu. Plus bête que ça tu meurs. Cela ne remet pas en cause le bien fondé de la démarche législative, d’ autant que je connais la qualité de certaine personne que tu as cité. Mais vous vous trompez sur la cible. Les condamnation n’atteignent pas ceux qui retirent avantage de ces manquements Ce sont les actionnaires pris comme commanditaires au titre de propriétaires à qui il faut faire payer la condamnation, ceux qui détiennent la majorité et qui se réunissent avant les conseils d’administrations seulement pour mesurer leurs gains potentiels. Une autre voie s, ouvre à nous c’est créer un fond international avec des relais dans tous les états pour former et prendre en charge la pollution parce qu’elle n’a pas de frontière. Prendre la mesure de la lutte n’est pas donner des coups d’épées dans l’eau. Le temps que la conscience collective qui a éclaté pour former les structures de "l’egologismes et des tribus, la terre sera entièrement pollue, des territoires seront sous l’eau. Nous ne pouvons pas éviter cela car c’est en cours, les effets ont eu lieu. Alors au lieu de d’adresse à toutes législateurs des G machin chouette il faut qu’un groupement, un parti, une association internationale lance un référendum mondial sur le sujet. Le net et les réseaux sociaux permettent de le faire. Cela serait un excellent moyen de toucher ou développer une conscience humaine. Mais il ne faut pas appuyer sur le capitaliste. Cordialement ddacoudre overblog


Voir ce commentaire dans son contexte