Commentaire de Séraphin Lampion
sur Antispécisme : Peter Singer et la dénonciation du spécisme


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 mai 11:55

L’homo sapiens est homo sapiens parce qu’à un moment donné un primate évolué, pour diverses raisons (assèchement des forêts africaines où il vivait etc.), s’est mis à manger de la nourriture animale. D’ailleurs, même les primates évolués comme le chimpanzé, le bonobo, le babouin ou le gibbon ne sont pas « vegans » : la quasi-totalité mangent des termites et d’autres insectes, des œufs, voire des charognes etc. Laparticularité du genre humain, à partir d’homo ergaster, c’est d’être devenu un prédateur (chasse, pêche etc.) ; ce que les autres grands primates ne sont que marginalement.

C’est la consommation de viande et de protéines animales qui l’a amené à développer son cortex  cérébral et ses capacités physiques, ces capacités permettant le travail qui a lui même encore développé ces capacités, etc.

Homo sapiens n’est pas devenu omnivore (mangeant de la viande comme des végétaux) : il est né omnivore, c’est un lointain ancêtre qui a commencé à s’alimenter de viande, engendrant homo sapiens...

Là où les hippies proposaient, contre le mode de vie capitaliste, le retour à la communauté primitive, les vegans proposent carrément... le retour à l’australopithèque ! Et encore, les chimpanzés sont omnivores et l’australopithèque l’était sans doute également.


Voir ce commentaire dans son contexte