Commentaire de Ecométa
sur Pierre-Joseph Proudhon : une troisième voie entre Karl Marx et Adam Smith


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Ecométa Ecométa 11 juin 08:42

@Jason
Pour ma part, et bien qu’il en soit, car il est sans aucun doute un être de « nature physique », je ne place pas l’humain dans la NATURE à proprement parlé, d’autant plus que voulant la dominer et s’en rende maître, il s’en extrait : il s’extrait « délibérément » et « savamment »

de son état de nature !

Il manipule la « Nature » et les « états de nature », il nie mêmes ces derniers comme sa propre nature « métaphysique », comme le « fait sociétal » : une société qu’il exploite au lieu de l’entretenir !

Je place donc l’humain dans « état de nature » ; un état, qui, selon J J Rousseau , « n’existe plus, qui peut-être n’a jamais existé, ou n’existera jamais,sur lequel il est nécessaire d’avoir des idées justes (idée conceptuelle) afin de savoir bien juger notre état présent » ! 

Il ne vous à pas échappé que nous sommes revenu , après l’avoir combattu et abandonné , au positivisme scientiste du 19 e siècle, ceci de puis le milieu des années 70 ! L’économie doit être une « science positive » professait Milton Friedmann chantre américain du libéralisme économique ! Autrement dit ; l’économie doit être une science qui se regarde technoscientifiquement le nombril : le « comment » sans le « pourquoi » du positivisme comtien ! 


Voir ce commentaire dans son contexte