Commentaire de Fifi Brind_acier
sur Une réponse erronée à la crise occidentale, l'illibéralisme


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 juillet 2019 07:30

Pour les pays européens, le capitalisme se sert des Traités européens et de l’euro pour imposer l’austérité, les privatisations et la destruction des acquis sociaux.

Qualifier l’extrême-droite d’illibéralisme, ça veut dire quoi ? Non seulement elle est capitaliste, mais elle est opposée à l’indépendance et à la souveraineté, condition première pour défendre les acquis sociaux.

Pas plus que Syriza, ou les diverses Gauches françaises (sauf le PRCF) , ni le RN, ni Orban, ni Salvini n’envisagent de sortir de l’Union européenne.

Un pays souverain dispose de frontières, gère sa monnaie, fait ses lois, a sa propre justice et décide de la guerre et de la paix. La France ne dispose plus d’aucun de ces droits régaliens en ayant signant les Traités européens, elle fait ce qu’on lui dit de faire, et qui découle des Traités.

Chaque année, la Commission envoie une feuille de route aux pays européens. Voici celle de 2019/2020 pour la France que le gouvernement doit appliquer fissa.
Les réformes « structurelles » sont imposées par la Commission européenne, car elles découlent des Traités signés par la France. Le suivi de ces réformes est assuré par Bercy dans un document annuel « Programme national de réforme »

Exemple celui de 2015. page 160, annexe 4, vous trouverez le tableau des réformes mises en route en 2015. Le titre est clair : Tableau de suivi des recommandations du Conseil de l’ Union européenne.




Voir ce commentaire dans son contexte