Commentaire de Elric Menescire
sur L'incroyable violence de la macronie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Elric Menescire Elric Menescire 2 août 2019 07:10

@doctorix

Si « je ne représente rien », alors qu’est-ce que vous venez tous faire là, à faire votre pub continuelle ? La porte est grande ouverte :)

Non mais sérieusement, c’est quoi ce procès d’intention ? C’est quoi le but ? Me faire sortir de mes gonds ? Va falloir plus que ça, les amis.

Vous ne me connaissez pas, et je me fous ouvertement de votre figure en révélant que vous êtes des ignares politiques, (allez-y, debattez encore longtemps de « l’opposition bizarre entre souverainisme et internationalisme », vous avez fait mon miel et celui de mon entourage !), mais surtout, vous êtes absolument persuadés que les GOPE sont un terrain réservé à l’upr, et que surtout, tous ceux qui oseraient en parler sont vos concurrents !

Vous vous rendez compte à quel point vous êtes immatures ? Vous vous rendez compte qu’avec ce genre de comportement, vous ne ferez JAMAIS plus de 2% à quelque élection que ce soit ? Vous vous rendez compte qu’Avox est un site D’INFORMATION, de JOURNALISME participatif, et pas un site PROGRAMMATIQUE ? Vous vous rendez compte compte que ça fait deux jours que vous trollez ici, à me demander comme des ânes en bande organisée « quel est mon programme », alors que je n’ai absolument AUCUNE pretention en la matière ? Vous êtes sacrément gonflés : je sais que je perds mon temps avec vous, car contrairement à vous j’ai une vie (je ne passe pas mes journées à faire la retape d’un parti fondé par l’enarque rebelle du coin, désolé faut que la gamelle se remplisse, et c’est pas avec votre aide qu’elle le fera, tout aussi intelligents et supérieurs que vous soyez).

JE NE SUIS PAS UN HOMME POLITIQUE. Ça y est c’est rentré ? Par contre, je sais ce que je suis : quelqu’un qui a des convictions, qui a des idées, qui a des engagements politiques et militants(comme beaucoup ici), et qui a (encore) le droit de les exprimer. Qui tente de le faire avec ses mots. Essayez d’en faire autant, bande de nullards malfaisants. J’attends vos articles ! Et si les miens ne vous plaisent pas, je le redis : la porte est GRANDE ouverte.


Voir ce commentaire dans son contexte