Commentaire de quijote
sur La censure par les gardiens numériques de la vérité et de la haine…


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

quijote 5 août 2019 18:29

@Spartacus

Vous évoquez le fait qu’interdire l’expression de la haine est en soi l’expression d’une haine. Vrai. Mais vous n’allez pas assez loin dans l’analyse psychologique, voire psychanalytique. Car c’est bien pire que cela.

Ces gens qui « interdisent l’expression la haine » chez les autres (= pas plus de 5% de la population au mieux : lobbies + classe politique + francs-macs + pouvoir profond, chacun de ces groupes interpénétrant les autres ), non seulement ils autorisent l’expression de la leur mais mieux encore, eux se permettent de l’agir, leur propre haine. Et ce faisant, ils jouissent. Car agir sa haine, c’est jouir. Ces fumiers, au nom du Bien évidemment, ont décidé de se réserver à eux-mêmes le droit de jouir de l’expression de leur propre haine et de sa mise en acte. Or, quand tu es le seul à pouvoir jouir, du fait que tu l’interdis aux autres, tu jouis doublement. Tu jouis de ce que tu te permets à toi-même ce que tu interdis aux autres. Le principe des curés pédophiles... La saloperie pure est incarnée par ces gens-là. Sous le masque du Bien. Ignoble.


Voir ce commentaire dans son contexte