Commentaire de ETTORE
sur Permanences LREM repeintes CETA


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ETTORE ETTORE 12 août 11:59

Cela fait 251 dés putés de LaREM à enfermer à poil, dans une porcherie et à gaver d’aliments qui vont les rendrons plus truie que cochon.

On verras bien si leurs « chefs de file » mangerons de ce lard servile.


Voir ce commentaire dans son contexte