Commentaire de Daniel0
sur Permanences LREM repeintes CETA


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Daniel0 13 août 09:17

Bjr, marrant les réactions, pourquoi oublier les gouvernements précédents ? les taux de douanes comme protection contre l’agriculture américaine, l’EU comme protection des consommateurs. Ce traité doit être évalué d’après la ferme européenne. Les vins italiens, les porcs allemands, les fleurs hollandaises, les fromages français, et bien d’autres bénéficirons de nouveaux débouchés. La PAC subventionné les céréales, le lait et la viande (1 et pilier) le 2eme pilier rémunéré les mesures agroenvironnementales. C’est sur que les céréales françaises sont produites de façon plus intensives avec plus d’intrants que les céréales canadiennes donc qui sont les plus vertueuses par rapport à l’environnement et à quel coût de revient ? Lagriculture bio pourra accéder à de nouveaux débouchés mais cela serait une aberration en matière de logique sociale locale et bilan carbone, même si le bio de masse devient pour les agriculteur un marché juteux... Ce traité c’est bon pour l’agro-alimentaire business, l’agriculture défendue par la confédération paysage n’y trouvera pas son compte, la petite polyculture élevage familiale va devenir une image dépinal pour les vacances à la ferme et les marchés de France...


Voir ce commentaire dans son contexte