Commentaire de ETTORE
sur On mange trop...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ETTORE ETTORE 13 août 20:48

J’ai cette drôle d’appréhension quand les portes automatiques du super marché s’ouvrent.....Le triste sentiment de pénétrer dans une officine de traitement du bétail.

De moins en moins confiance, dans les étiquetages, et surtout un regard plus appuyé sur les compositions des produits....mais même avec cela, parfois je me surprend à penser que le caddie est juste le cercueil qui me précède et dans lequel j’ai inséré un jeton ( même pas de casino pour espérer gagner la mise)

Juste un jeton de pile ou face avec ma santé.

Je trouve plus sympa, la parapharmacie hébergée dans la galerie commerciale que le magasin lui même.

Là, au moins....pas d’ambiguïté sur les produits ( quoi que, quoi que....)


Voir ce commentaire dans son contexte