Commentaire de Jean-Paul Foscarvel
sur La réalité existe-t-elle ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 16 août 15:30

C’est la différence entre la perception que nous avons du réel et le réel lui-même.

Le grecs savaient que la terre était ronde, mais ils la pensaient au centre le l’Univers avec un système compliqué de calcul des orbite (le système de Ptolémée). Les chrétiens, à partir de Saint Augustin, on considéré que la terre était plate. Elle est redevenue ronde avec Galilée et Copernic notamment, en perdant sa place du milieu de l’Univers, remplacée par le soleil. Aujourd’hui, l’Univers n’a plus de centre, mais garde une histoire via le Big Bang.

La nature nous a joué un tour par l’absence de rotation propre de la lune, celle-ci présentant toujours la même face via le couplage gravitationnel avec la terre. Si la lune avait eu une rotation propre, nous aurions su bien plus tôt, et sans polémique, qu’elle était sphérique.

En philosophie, la phénoménologie, notamment avec Husserl, a analysé la différence entre les phénomènes, que nous percevons, et les noumènes, qui représentent la réalité intrinsèque.

En ce sens la vérité en soi reste à jamais inaccessible par nous et sa recherche une quête infinie et sans espoir de solution définitive.


Voir ce commentaire dans son contexte