Commentaire de Hamed
sur Les peuples de la Terre se commandent-ils ou mus par la Raison dans l'histoire ? Hirak, l'Esprit de Hegel dans l'Esprit du peuple algérien ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Hamed 6 octobre 2019 11:24

@popov

C’est vrai, « mes compatriotes ne se bousculent pas pour intervenir sous vos articles. » Oui, je me suis demandé, et j’ai pensé avoir au moins trois réponses. La première, c’est que j’ai été critiqué plusieurs fois par mes compatriotes et j’ai répondu. Et ils ont pris acte dans le sens qu’ils ont compris mes pensées.

La seconde, l’adage qui dit « pas de nouvelles, bonnes nouvelles ». Donc si je n’ai pas été interpellé par mes compatriotes, et pourtant ils l’ont fait plusieurs fois, certes rarement, c’est qu’ils font siennes mes pensées. En clair, ils pensent comme moi, et ils sont tous conscients que l’Algérie est une nation jeune, et que des difficultés qu’elle va rencontrer cela est sûr, mais un avenir riche cela est aussi sûr.

Contrairement aux pays avancés comme les pays d’Europe qui sont des pays riches et qui n’ont rien à démontrer, ils sont riches et sont arrivés au sommet et ont peur de décliner. Et ils déclinent, ce qui est une « loi de la nature. » Ils déclinent pour remonter la pente, comme Sisyphe à pousser éternellement le même rocher, le poids de sa destinée.

Et c’est ce qui explique que mes compatriotes ne posent pas de questions, ils lisent tout simplement un auteur algérien et n’ont rien à redire sinon ils m’auraient remis à la place qu’ils auraient jugé juste auquel cas j’apprendrais d’eux.

Maintenant, pourquoi vous popov, et d’autres qui m’interpellent, c’est parce que vous sentez que je soulève un voile caché qui n’apparaît pas, et cherchez à comprendre la réalité de ce qui se passe dans cette complexité-monde.

Et vous le dîtes, dans votre inconscient-conscient, "Que des gens comme moi, qui ne connaissent pas la situation sur le terrain, interviennent n’a aucune espèce d’importance. Ce n’est pas moi qui peut influencer le futur de l’Algérie. Évidemment, je souhaite que ce pays sorte de l’ornière et soit dirigé de la façon la plus souhaitable pour sa population, mais c’est tout ce que je peux dire.« 

Précisément, »n’a aucune importance« , vous minimisez le temps et l’effort que vous mettez pour me comprendre et me répondre, et cela suffit à dire »à quoi bon de réfléchir à l’inéluctable« que cette pensée qui me fait face me fait penser ceci. Bah ! dira votre pensée, ce qui est est, et explique ce »n’a aucune importance« 

 »Ce n’est pas moi qui peut influencer le futur de l’Algérie« , mais vous aurez aimé le faire ? N’est-ce pas, popov ? » Et dans quel sens, dans le bon ou dans le mauvais ? Si cela vous était possible.

Et le reste est compris sans commentaire. Merci en tout cas pour le souhait.


Voir ce commentaire dans son contexte