Commentaire de Kapimo
sur Ce dimanche, le mouvement des Gilets jaunes a fêté sa première année. Et après ? (deuxième partie)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Kapimo Kapimo 4 décembre 2019 19:00

Le mouvement des gilets jaunes a permis de faire tomber un très grand nombre de masques. Il a ainsi permis de démontrer que :

les syndicats se moquent comme d’une guigne d’un vrai mouvement social (allant jusqu’à oser parler de fascistes etc...), leur mission est uniquement de canaliser les mécontentements. Les syndicats ne défendent pas le peuple.

le pouvoir n’hésite pas une seconde à exercer avec sa police et sa justice une répression violente que n’imaginaient pas un seul instant possible en France la très grande majorité des GJ du début. Le pouvoir actuel n’est absolument pas bienveillant, et ne travaille que pour l’oligarchie.

la police n’est pas la pour protéger la population, mais l’ordre (social). Il y a plein d’abrutis ou pervers dans la police, et la police utilise des milices pour décrédibiliser les luttes.

les médias et les journalistes sont dans leur quasi-totalité prêts à toutes les vilenies pour conserver leur place. 

les cris du cœur compassionnels de la caste du Show-biz ne valent pas tripette lorsqu’ils doivent choisir de s’engager réellement. La caste du show-biz est très lâche et son discours est démonétisé.

Enfin, ce mouvement a montré qu’il existe encore nombre de personnes avec le cœur bien placé, et que le peuple français n’était pas mort en dépit du matraquage débilitant qu’il subit dans tous les domaines.

Tout ce qui précède permettra à la suite du mouvement social au sens large de commettre moins d’erreurs et de ne plus se bercer de fausses illusions, car les « camps » sont désormais clairs.


Voir ce commentaire dans son contexte