Commentaire de L’apostilleur
sur L'Inde réfrène ses musulmans. Divorcer sur Whatsapp en quelques clics, une pratique islamique pratique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

L'apostilleur L’apostilleur 31 décembre 2019 11:07

@OMAR

« A Nice, un tiers des vitimes étaient des musulmans... » comme 100% des auteurs non ?


Voir ce commentaire dans son contexte