Commentaire de Séraphin Lampion
sur Fin du scénario de destitution de Trump : perdants et gagnants


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 février 16:58

Quoi qu’il en soit, cette génération de politicard américains, semble avoir sous-estimé un détail : soigner l’image du monde politique en se donnant des signes extérieurs de respectabilité.

Le spectacle calamiteux d’un establishment corrompu agrippé à à la nappe du banquet pour avoir la plus grosse part du gâteau et lançant des procédures pour ne pas avoir à justifier ses propres carences ou méfaits a définitivement entamé l’image de la vie politique de ce pays à l’intérieur et à l’extérieur en mettant au jour ce que les pères de la nation avaient réussi à dissimuler.

Aux Etats-Unis comme ailleurs, cette déliquescence du système de « démocratie représentative » serait réjouissant s’il débouchait sur une redistribution des cartes et un projet concret de construction d’une société plus juste. 

Mais sœur Anne a beau regarder tous les jours du haut du donjon, elle ne voit rien venir, et ne voit que les démocrates ou PS-PC-Insoumis qui louvoient et les républicains ou RN-Les Républicains-LREM qui merdoient.


Voir ce commentaire dans son contexte