Commentaire de Marcus Hadock
sur Arkéa : Ronan Le Moal prend ses jambes à son cou


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Marcus Hadock 15 février 13:43

Je ne pense pas.

A mon avis, il y a plusieurs point :

avec tous les effets négatifs reçu des différentes instances de l’Etat, du gouvernement, de l’Acpr, de la BCE,

mêlé par la décision unilatérale et ubuesque de JPD de ne plus se faire noté par une agence de notation qui a descendu la note du CMB pour un pb de la société d’assurance Vie, certes par rapport à des taux négatifs (c’est vrai, les autres assureurs non eu ce pb smiley

alors que le pb est depuis quelques années, le transfert du résultat de Survenir et d’autres filiales vers Arkéa pour augmenter son propre bilan (mais je n’ai rien dit),

le fait que la paire JPD et RLM ont avoué par reconnaître dans leur réponse à l’ACPR ou autres instances que leur sécession n’a aucun sens 

— et un zeste de bon sens des dirigeants du CM Massif Central à fait que le CM Massif central à rejoint le CM AF, pour sauver leur caisse, leurs sociétaires et salariés.

Je me permets de continuer. Le fait qu’une petite structure comme le CM Massif Central ou CM Antilles Guyane ont rejoint le Groupe CMAF est une bonne chose, ne serait ce que par la mise en commun des moyens, de la garantie d’un groupe fort ...). Mais l’union qui fait la force ne doit pas devenir un monopole.

Il est bien aussi d’avoir des Groupe ou Caisse de Crédit Mutuel différents (CM Nord, CMB, CMO...) qui ont (déjà) leur autonomie et sont toutes UNIES dans la Conféderation qui est la structure référente des differents organisme de contrôle. 


Voir ce commentaire dans son contexte