Commentaire de Taverne
sur Virus : établir une frontière entre ce qui est sain et ce qui ne l'est pas


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Taverne Taverne 12 mars 14:40

@Séraphin Lampion

Il existe aussi des proverbes qu’il est sain d’observer :

— « Ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier » (ne pas fabriquer tout en Chine)

— « tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler » (et ne pas prétendre que ce n’est qu’une gripette ou que la contamination n’aura pas lieu ou encore que nous ne connaîtrons jamais le sort de l’Italie).

— « Comme on fait son lit on se couche. » (Si on n’a pas anticipé des stockages suffisants de médicaments et fournitures ni formé assez de personnels médicaux, ni prévu assez de lits, par exemple)

— « Avec des si on mettrait Paris en bouteille » (Si notre système de santé était incomparablement supérieur à celui des Italiens)
« Il vaut mieux arriver en retard qu’arriver en corbillard »
« Chacun son métier, - Les vaches seront bien gardées. » (Tout le monde ne peut se dire médecin ou infectiologue)
« Comparaison n’est pas raison. » (Ce n’est pas une grippe. Il y a seulement des analogies dans les modes de contagion et la mortalité)
 « Nul ne peut donner ce qu’il n’a. » (Pas de vaccin : on soigne avec ce que l’on a)
« Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer »


Voir ce commentaire dans son contexte