Commentaire de Taverne
sur Virus : établir une frontière entre ce qui est sain et ce qui ne l'est pas


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Taverne Taverne 13 mars 12:53

@zygzornifle

C’est la seule frontière qui tiendra. Les frontières entre les peuples, les races, les nations, les genres ou les idéologies, ne pèsent pas lourd devant un virus. L’amour ne peut que solidifier la frontière dont je parle.


Voir ce commentaire dans son contexte