Commentaire de Daniel PIGNARD
sur La déplorable politique de la France face à l'épidémie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 3 avril 12:00

« Les laboratoires vétérinaires ont l’expertise des coronaviroses

La France va désormais pouvoir compter sur les automates, appareils livrant des résultats d’analyses en un temps record. Les laboratoires français ne disposent que d’un nombre limité de ces machines sophistiquées. Alors les laboratoires vétérinaires, qui possèdent l’expertise des coronaviroses sur les animaux, ont proposé, le 28 mars, de mettre à disposition leurs automates et leurs unités de production de réactifs, pour pratiquer des centaines de milliers de tests. Leurs homologues américaines, italiens, belges et allemands ont déjà fait de même. Mais la France a encore une fois marqué sa différence : refus pour motifs juridiques. « Il est très dommage que dans cette crise, les autorités sanitaires françaises n’utilisent pas les compétences du monde vétérinaire sur les pandémies, sur l’approche « populationnelle » et sur sa connaissance des coronavirus qui sont responsables de nombreuses maladies des animaux domestiques et d’élevage », a déploré Jean-Luc Angot, président de l’Académie vétérinaire de France. Encore une décision bien difficile à comprendre, alors que le pays disposait de bien des atouts pour pratiquer les dépistages plus en amont et probablement épargner de nombreuses vies. »


Voir ce commentaire dans son contexte