Commentaire de Spartacus
sur La déplorable politique de la France face à l'épidémie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Spartacus Lequidam Spartacus 3 avril 12:31

L’explication est assez simple, mais elle a des conséquences énormes...

Des morts qui auraient pus être évité à cause d’eux.

Il y a un « non-dit » en France un « un complexe de faire appel au secteur privé » et une absence d’humilité a admettre ses erreurs.

C’est affligeant et dramatique.

-Il manque des lits ?

Aujourd’hui 3 avril il y encore des places dans l’Est de la France dans les cliniques privées. On préfère utiliser des TGV.

-On veut mettre un hôpital provisoire ?

On met une tente militaire limité à 30 places, caricaturale d’un pays sous-développé au lieu d’appeler Algeco spécialisé en logistique de structure provisoires capable de monter en dur sur 5 étages avec sanitaires et confort de travail pour les soignants.

-On veut des tests ?

On ne fait aucun appel d’offre à 70% de l’industrie du diagnostique Française. Pourquoi détourneraient ils leur production si personne ne leur en demande.

On vous fait croire que cette industrie n’existe pas en France chaque soir.

-On doit faire des test ?

Mais on refuse de laisser le monopole des hôpitaux aux labos privé et vétérinaires ultra-pros des tests qui auraient pu les faire a très grande échelle bien qu’ils se soient proposés.

-On manque de masques ?

On refuse de demander aux centrales d’achats spécialisées en logistique d’importation. On préfère se démerder dans son entre-soi. LVMH en initiative privée a montré que le secteur privé était plus efficient et en récupère 40 millions avec ses acheteurs et son savoir faire logistique et organisationnel. Mais ils ne veulent pas admettre.

On ose vous même croire que les masques ne servent a rien et que vous êtes trop con pour savoir les mettre. Digne de l’ex URSS et la Pravda.

-Le prix des lotions hydroalcooliques augmente ?

Au lieu de faire appel à l’initiative privée de production supplémentaire, on colle une loi digne de MADURO de contrôle des prix du secteur privé qui crée une pénurie. 

C’est con ? Oui c’est con.

-Le confinement est la pire des solutions ?

C’est le secteur privé qui va en subir les conséquences de faillites, et des générations suivantes qui vont payer les dettes, on s’en fou. 

-Un nouveau traitement apparaît ?

Quand bien même cela serait efficace sur 10% des gens, on prend pas le risque de valider. Le principe du fonctionnaire. Je préfère assurer en en faisant le minimum du minimum de prendre un risque en surjouant le principe de précaution.

Trop d’état, trop de monde dans la mentalité socialiste dans l’état, trop de « principe de précaution » et de gens qui veulent se justifier avant l’efficacité, trop de trop de mentalité anti-secteur privé, trop de condescendance, trop d’absence de non-fonctionnaires dans les structures de décision, trop de bureaucrates et bureaucratie.

La France est une nouvelle URSS, mais les Français qui ne le savaient pas le découvrent...


Voir ce commentaire dans son contexte