Commentaire de Gérard Dahan
sur La déplorable politique de la France face à l'épidémie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gérard Dahan Gérard Dahan 6 avril 08:58

@sylvain
parce qu’il n’y a pas une seule réponse mais une combinaison de facteurs qui ont tous été exposés ici et qui se conjuguent :
La détection massive ou l’absence de détection qui conduit à la multiplication des contaminés et l’aggravation des cas non soignés.
Les soins et l’isolement dès la détection de cas bénins et pas seulement de cas graves qui, quand ils sont enfin pris en charge, aboutissent forcément à une mortalité plus importante.
La protections des non contaminés et le port obligatoire du masque mais bien évidemment en donnant (aux français) la possibilité de se protéger...
Et surtout, surtout avoir été capable de réagir vite et n’avoir pas laissé passé 1 mois et demi sans décisions pour lutter contre la propagation du virus en accumulant les erreurs...


Voir ce commentaire dans son contexte