Commentaire de Bernard Dugué
sur La thèse de la double « affection » se confirme. Esquisse d'un mécanisme de développement du Covid-19


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Bernard Dugué Bernard Dugué 7 avril 2020 19:16

@William
Oui, c’est possible, il faudrait des études sur les microbiotes pour le confirmer
en lien avec l’épigénétique des populations, une science qui est encore naissante
mais aussi la différence entre jeune et vieux
entre homme et femme, les hommes sont plus touchés
et pour l’anosmie, étrangement ce sont les femmes


Voir ce commentaire dans son contexte