Commentaire de Jean Dugenêt
sur Les études « anti Raoult » décryptées, aucune ne remet en question l'efficacité du protocole, bien au contraire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean Dugenêt Jean Dugenêt 20 mai 2020 17:38

Bonjour,

Je m’excuse d’intervenir avant même d’avoir lu l’article simplement pour faire part de ce que m’inspire le titre. Je suppose que votre article sert à démontrer le bienfondé de ce vous affirmez dans le titre.

Pour l’essentiel je veux condamner le « système macronien » sans me prononcer pour ou contre Raoult. A ce sujet, nous avions proposé dans « le plan de sauvegarde de la population » de l’AGIMO (Avant-Garde Internationaliste du Mouvement Ouvrier), dès le début de l’épidémie, ceci :

" Il faut qu’en urgence tous les spécialistes du domaine se réunissent en colloque et décident des positions à prendre sur toutes les questions médicales qui font débat notamment l’usage de la chloroquine comme éventuel antiviral.« 

Je regrette que les divergences techniques et scientifiques soient débattues sur la place publique ce qui est malheureusement encouragé par un système qui doit tout à la grande presse et pour qui le ramdam publique est censé régler les problèmes. Les journalistes sont bien évidentemment complaisants à ce jeu là. La responsabilité première revient aux milliardaires qui possèdent les médias et accessoirement aux politiciens qu’ils ont mis en place (Macron et consort). C’est ce que j’appelle le »système macronien".

Je suis persuadé qu’il y a bien d’autres spécialistes qui ont des choses intéressantes à dire sur le sujet mais qui répugnent à jouer au vedettariat. Ils sont infiniment respectables ceux qui estiment ne pas avoir à tambouriner pour alerter l’opinion publique quand il s’agit de questions qui relèvent de la compétence des spécialistes.

Je suis tout autant persuadé que ceux qui (grands spécialistes ou pas) sont très à l’aise devant les micros des journalistes et s’y complaisent s’exprimeraient sans doute sur un autre mode s’ils avaient en face d’eux des spécialistes du domaine.

Tout cela est infiniment regrettable.


Voir ce commentaire dans son contexte