Commentaire de Eric F
sur Ces sept petits détails qui tuent l'étude du Lancet contre Raoult


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Eric F Eric F 29 mai 2020 18:35

@sls0
« Il y a déjà les oumistes, les raëliens, voilà une nouvelle secte : les raoultiens »
 
Cette remarque pourrait parfois s’appliquer, mais certainement pas relativement au présent article. En effet, celui-ci expose des erreurs et incohérences dans l’étude contre la chloroquine publiée par « the lancet », sur la base de réactions d’experts et analystes provenant de différentes pays. Certes le titre de l’article personnalise en mentionnant le Pr Raoult, mais les arguments portent spécifiquement sur les données collectées et les extrapolations qui en sont faites, non pas sur la thérapie elle-même ni des considérations personnelles.
Du reste désormais même certains de nos média nationaux relaient ces critiques
(exemple : Ouest France)

Une telle accumulation d’incohérences dans les données affichées et d’approximations montre pour le moins que l’étude avait été bâclée et n’a pas été réellement validée par des « relecteurs » comme cela est fait dans une revue scientifique de référence. En outre, le côté « orienté » en liaison avec des relations d’intérêt des auteurs apporte le doute sur l’objectivité (voyez ma retenue !).

La précipitation de certaines instances médicales à se baser sur cet article pour blacklister un médicament universellement utilisé depuis des décennies montre un a-priori délibéré de ces instances. Du reste ce sont ces mêmes instances (nationales et internationales) qui affirmaient il y a un ou deux mois que le port du masque par la population était inutile voire néfaste. Elle ont perdu largement leur crédibilité, ainsi que les commentateurs médiatiques qui s’en font les porte parole sans aucun recul critique.


Voir ce commentaire dans son contexte