Commentaire de Désintox
sur Ces sept petits détails qui tuent l'étude du Lancet contre Raoult


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Désintox Désintox 31 mai 2020 18:02

@Daniel PIGNARD

Tant qu’on n’a pas démontré la dangerosité d’un médicament, il faut donc le prescire ?

 smiley smiley smiley

Moi, je croyais qu’il fallait avoir prouvé son inocuité et son efficacité.


Voir ce commentaire dans son contexte