Commentaire de Laconique
sur Comment Jacob, auteur de malversations antiques a transmis sa punition à sa descendance


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Laconique Laconique 2 juillet 2020 11:09

@Gollum

Lol. Vous êtes en forme. Je ne vais pas jouer au ping pong avec vous.


Quand je parle de morale, je parle de jugement de valeurs. L’article de L’apostilleur est un article moral. Il parle des « ignominies » de Jacob. Il se place sur un plan moral, il juge, il décrète le bien et le mal. Or c’est passer à côté de tout le message biblique. Cela me semble évident, mais bon…


Pour le reste, je ne suis pas un philosophe de profession, effectivement. Contrairement à beaucoup ici, je ne vais pas jouer à celui qui a la plus grosse. Vous connaissez mieux Spinoza que moi, sans nul doute. Je connais sans doute mieux Platon (n’aviez-vous pas avoué n’avoir lu que le Timée ?). Je connais sans doute mieux Kant et Schopenhauer que vous. Vous connaissez mieux Husserl. On peut jouer longtemps à ce jeu, quel intérêt ? Peut-être avez-vous plus de temps que moi pour lire aussi…


Et Spinoza oui, c’est un désir naturel chez les mâles, s’isoler, contempler, développer l’intelligence et l’intellect plutôt que les qualités relationnelles, c’est un désir très commun chez tous les hommes que je connais, cela ne me semble pas difficile du tout. La vie d’un prêtre qui doit se soumettre à des contraintes pour faire vivre sa paroisse me semble bien plus exigeante, et hors de votre portée pour le coup. Idem pour la vie d’un homme politique.


Toutes vos voies contemplatives mènent à l’isolement et à l’intellect. C’est facile. C’est tentant. C’est un chemin qui a été parcouru mille fois, sans fruit. Le message biblique appelle à la charité et à l’engagement. C’est bien plus difficile. Alors ne faites pas le fier !


Voir ce commentaire dans son contexte