Commentaire de Jacques-Robert SIMON
sur L'Airbus des batteries


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 juillet 13:12

Malheureusement, c’est presque pire : les industriels pour la R&D vivent de subventions.


Voir ce commentaire dans son contexte