Commentaire de vraidrapo
sur L'Airbus des batteries


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

vraidrapo 9 juillet 16:56

Pour s’adapter à l’air du temps on a détruit ou affaibli ce qui fonctionnait pour mettre en place ce qui ne fonctionne pas.

Com’ d’hab’ !

A rapprocher du discours de Dardmalin à l’occasion des obsèques de cette pauvre Gendarme qui a sacrifié sa vie pour quoi... ? Pour un beau discours écrit par un nègre de µicron ?


Voir ce commentaire dans son contexte