Commentaire de ETTORE
sur Où sont les pierres, où sont les roses ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ETTORE ETTORE 13 juillet 20:58

Abou Antoun@

Merci pour toutes ces précisions ! Et pour vos recherches !

Nul doute que cette chanson aie été écrite sur ces bases.

J’ai voulu souligner le côté « des inspirations étranges » en jouant sur Gluck et son crochet en traduction qui collait avec l’histoire racontée dans cette chanson.

Nous avons tous la chance, d’ « être né quelque part », et c’est aussi une très très belle chanson de Maxime le Forestier sur l’égalité des lieux d’arrivées sur cette terre.

Merci à vous pour ces précisions.

Tout autant à JC Lavau, j’ai appris, parce que quand on cherche sur le fil des explications, c’est un monde qui s’ouvre....et ça.....c’est ...glücklich, sehr glücklich !


Voir ce commentaire dans son contexte