Commentaire de Yann Esteveny
sur Les sept mercenaires


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Yann Esteveny 23 novembre 2020 11:33

Message à Monsieur Pierre Chazal,

Les petits mercenaires de BigPharma ne sont pas au service du politiquement correct. Les intérêts financiers servis le sont dans une politique destructive à l’encontre des pays et des populations.

Respectueusement


Voir ce commentaire dans son contexte