Commentaire de Adèle Coupechoux
sur Les sept mercenaires


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Adèle Coupechoux 23 novembre 2020 17:45

@Pierre Chazal

Mais il n’y en avait pas un troisième ?

Le troisième, c’est Rosemar qui lui a fait la peau pour s’en faire un masque adapté à l’hiver rigoureux qu’il faudra affronter. 


Voir ce commentaire dans son contexte