Commentaire de charly10
sur Climat : un référendum, sera-t-il possible, n'est-ce pas l'arbre qui cache la forêt ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

charly10 19 décembre 2020 15:45

Bonjour à tous

Il est certain que la population terrestre pose un problème, si on veut bien accepter la théorie du réchauffement par effet de serre et CO2 anthropique.

Le jour où on s’arrêtera de voir le changement climatique sous autre forme que par le prisme CO2 anthropique, et des bilans carbone, on pourra peut-être « espérer »une stabilisation des températures. Tous ceux s’intéressent aux problèmes climatiques sur AV et qui comme moi doutent de cette théorie, recherchent sur d’autres pistes comme causes du réchauffement. En voici une toute dernière.

Une récente étude de la NASA sur le trou de la couche d’ozone,

 « https://reporterre.net/Les-gaz-HFC-bons-pour-l-ozone-terribles-pour-l-effet-de-serre »

révèle que les gaz CFC qui ont été imposés sur les systèmes de réfrigération par le protocole de Montréal en 1989, ont un pouvoir 2500 fois supérieur à celui du CO2 en matière d’effet de serre. Etonnant de constater sur les relevés de températures mondiales que c’est au début des années 90 que la courbe des températures atmosphériques s’est élevée plus rapidement de 0.6 degrés par rapport à la moyenne du début du 20 siècle.

https://www.les-crises.fr/climat-8-analyse-rechauffement/

Pour l’instant le Giec n’a pas rapporté cette observation, elle est trop récente ; le Giec s’en tient au CO2 anthropique, qui, faut-il le rappeler, ne compose que 3 a à 5 %  du volume de CO2 de l’atmosphère terrestre. Pour rappel, le pourcentage de CO2 moyen est de 0.04% du volume de l’atmosphère. Le CO2 représente 3.6 % des gaz à effet de serre, contre 95 % pour la vapeur d’eau, qui bien qu’étant le GES le plus important en volume, est volontairement oubliée. Encore une fois dans la lutte climatique on se trompe de combat.

Qu’en pensez-vous ?


Voir ce commentaire dans son contexte