Commentaire de Patrick Samba
sur Il était interdit d'interdire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Patrick Samba Patrick Samba 14 janvier 11:52

Ben alors, siatom...
après avoir rameuté les foules, on reste brutalement bien coi....


Voir ce commentaire dans son contexte