Commentaire de Michel DROUET
sur Plus de décentralisation ou plus d'Etat ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Michel DROUET Michel DROUET 13 février 11:06

@Albert123
Ce qui est bête, c’est qu’on ne peut pas parler ou écrire trop longtemps sans dire de conneries : gagné ! vous êtes le champion !
J’ai bien compris que vous étiez énervé parce que votre boite était fermée pour cause de Covid.
Ça ne vous autorise pas à me prendre comme bouc émissaire parce que j’ai été (entre autre) fonctionnaire ni à afficher votre mépris vis à vis de la Fonction Publique. N’oubliez pas que si vous chopez, comme vous dites, la « petite grippette », ce sont des fonctionnaires qui vous soigneront. N’oubliez pas non plus que si des malfrats en veulent à votre petite entreprise, ce sont encore des fonctionnaires qui prendront des risques pour leur courir après. Idem pour les pompiers et les militaires et je n’oublie pas les fonctionnaires qui bossent en EHPAD pour soigner vos parents en attendant que ce soit vous, ou bien ceux qui déneigent les routes ou curent votre merde dans les égouts. Il y a aussi ceux qui entretiennent les établissements scolaires ou qui organisent et contrôlent les transports scolaires pour les gosses, Etc,...
Une chose est certaine, c’est que toutes ces personnes, qui dépassent aussi les 35 heures quand il le faut, n’ont pas choisi de devenir fonctionnaire parce qu’ils avaient envie de faire fortune, d’acheter une grosse bagnole ou une gourmette en or, ça se saurait.
Alors ayez un peu de respect pour eux, vous en aurez besoin. 
Arrêtez de généraliser et de faire l’impasse sur ce que je dis et ce que je suis et n’oubliez pas que les fonctionnaires appliquent les règles votées par les élus. Alors, si vous n’êtes pas content du déneigement chez vous, allez gueuler auprès de votre Maire, de votre conseiller départemental ou régional ou de votre député.
Pour finir, j’ajoute que j’ai aussi travaillé (si, si,) avec des entreprises respectueuses du boulot que je faisais et qui ne cherchaient ni à m’entourlouper, ni à m’intimider, ni à m’acheter (rare, tout de même, mais j’ai été confronté aux trois cas de figure).
Alors pour finir, évitez la caricature, ne vous trompez pas de cible et prenez une tisane...


Voir ce commentaire dans son contexte