Commentaire de Marc Dugois
sur Comment résoudre notre problème alors qu'il n'est même pas posé ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Marc Dugois Marc Dugois 18 février 06:57

@Hervé Hum

Je ne dénonce pas du tout la déconnection du dollar de l’or puisque Nixon y était obligé par la fonte de l’or de Fort Knox qui partait en Europe en application des accords de Bretton Woods. Je dénonce la malhonnêteté de la FED qui a fabriqué 5 fois plus de dollars que les acords de Bretton Woods ne le lui permettaient. Je peux difficilement défendre ce que vous me faites dire. Je me contente de défendre ce que je dis.

Sur le fond je pensais y avoir répondu par mon article. Il faut d’abord prendre conscience qu’il n’y a jamais création de richesse mais production qui ne devient richesse que si elle est échangée avec une richesse préalablement constatée comme l’est l’argent. Sans cette échange la production n’est que déchet. Une valeur ajoutée n’existe que si un client vient s’appauvrir pour la créer. L’homme ne crée que son travail. Ce sont les clients qui constatent la richesse de ce travail en s’appauvrissant. Seul l’échange constate la richesse.

Une fois intégrée cette notion vous avez raison d’écrire que la monnaie doit être « adaptée », « reliée » à la richesse déjà constatée. Mais par définition la richesse déjà constatée est limitée, ce qui entraîne de facto limitation de la monnaie.

Pour faire l’inverse du bon sens, nous créons depuis 50 ans de la monnaie « adaptée » et « reliée » à de la richesse future et non constatée. Cela permet toutes les folies et le financement de toutes les incohérences. « Demain paiera » est notre devise depuis un demi-siècle.

Pour y croire nous sommes obligés de faire monter la dette et de croire que le PIB est une ressource alors qu’il n’est que la somme de nos dépenses passées.

C’est le fond de notre incohérence actuelle.


Voir ce commentaire dans son contexte