Commentaire de Aristide
sur Pour un candidat unique des organisations ouvrières


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Aristide Aristide 16 mars 09:48

La crédibilité de cette proposition de candidature unique repose sur des propositions programmatiques. C’est bien ! Elles sont énoncées, c’est encore mieux ! Il ne faut pas ignorer les egos dans cette histoire car avec Mélenchon, et autres NPA, LO, et multiples PS, il y a du boulot comme on dit ... Mais bon, passons.

Je veux bien accorder une priorité à l’analyse de cette plateforme, oui mais voilà qu’il n’est nul besoin d’examiner plus avant cette liste, la première mesure est assez symptomatique de l’inanité de ces propositions :

Une seule école pour tous : l’école laïque. Nous demandons l’adoption, comme première réforme de l’enseignement, de la loi Savary qui avait été refusée par Mitterrand.

Allez, un peu d’histoire, Mitterrand est élu en 1981, en 1982 une loi concoctée par une gauche laïque est portée par Savary, il s’agit en gros d’intégrer les écoles privées dans un enseignement laïque. Je fais court car le fond de cette réforme n’est pas le plus important. Mitterrand dispose d’une large majorité, il peut imposer cette loi et pourtant, après quelques manifestations il renonce.

Il sait que l’on ne gouverne pas contre une grande part de la population, en expert du sujet, il sait que la politique se fait sur des réalités, comme disait De Gaulle. Il en sera de même pour la suite avec le tournant de la rigueur qui démontrera si nécessaire que les réalités sont aussi économiques et pas seulement sociales.

Voilà donc que l’on a donc un programme qui commence par une loi qui ouvrirait une guerre ouverte avec une frange importante de la population, par curiosité malsaine, je suis allé plus loin dans cette liste de propositions. De la suppression de centre de retention, en passant par la création de milices, la suppression de force de police, ... suppression de la presse privée, ... et on termine en beauté par les 90 Km heure.


En gros, une resucée assez ... minable de plateformes programmatiques sortie de la « réflexion » inventive du mouvement des gilets jaunes. 

 


Voir ce commentaire dans son contexte