Commentaire de Octave Lebel
sur Pour un candidat unique des organisations ouvrières


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Octave Lebel Octave Lebel 16 mars 18:24

@Jean Dugenêt

Il y a de la place pour toutes les bonnes volontés.

 

J’ai parlé de tandem baroque en cédant à la satire et de gauchisme à géométrie variable. Mais en fait, j’étais en dessous de la réalité. Vous auriez du mettre la citation suivante en exergue de votre article. Cela aurait évité à beaucoup de lire en entier votre article. Pas sûr que vous les y repreniez deux fois. Par contre, je fais le diagnostic que vous continuerez le spectacle et renouvellerez la représentation. Après tout si cela vous fait du bien.

 

Jean Dugenêt

@ Captain Marlo 16 mars 15:37

« Je veux un candidat unique des organisations ouvrières et en plus je me prépare à le combattre quand il sera élu. J’ai écrit que l’AGIMO ne lui donnera aucun soutien politique. »

 

De mon côté , comme beaucoup de nos concitoyens, je n’appartiens pas au mouvement LFI mais je n’ai pas envie de me faire voler une élection de plus, de continuer de subir et voir mon pays et ses citoyens se diviser et se dissoudre dans une aventure dont on connaît déjà les héros et leurs talents, leur habileté à fomenter des tours de passe-passe, le type de société qu’ils préparent et la place qu’ils nous y assignent. Vous savez pour affronter un monde qui s’annonce difficile et complexe, il y a de la place pour toutes les bonnes volontés.

 


Voir ce commentaire dans son contexte